Ma biographie

Joseph LE, Journaliste et homme politique camerounais. Fils de Jean SEMBONG et de Marcelline MBOUNG; agriculteurs demeurant à Bagofit.

Naissance: 19 mars 1959 à Nkol-Mvolan (Arrondissement d’Abong_Mbang, Département du Haut-Nyong, Région de l’Est, République du Cameroun). Pur produit du système éducatif camerounais, avec un cursus scolaire classique marqué par l’obtention des diplômes ci-après:

  • Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE en 1973)à Nkol-Mvolan;
  • Brevet d’études du premier cycle (BEPC en 1978) au lycée d’Abong-Mbang;
  • Probatoire série « B » (sciences économiques) en 1981 au lycée technique et commercial de Yaoundé;
  • Baccalauréat série « B » (sciences économiques) en 1982 au lycée technique et commercial de Yaoundé;
  • Diplôme de Journaliste Généraliste en 1985 à l’école supérieure des
    sciences et techniques de l’information (ESSTI) de Yaoundé;
  • Diplôme de Journaliste Spécialiste, option Analyse Politique en 1993 à l’école supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC) de Yaoundé.
  • Stages de perfectionnement in cursus et post cursus : Siège de Siemens à Postdam (RFA) ; Institut International de la Communication de Montréal (Canada) ; Centre Transméditerranéen de la Communication de Marseille (France) ; Siège des Nations Unies (New York – USA).
Passion et engagement

Ma passion pour le journalisme s’exprime dès le lycée technique de Yaoundé où je suis, pendant deux années, le Président du « club actualités » et vice-président du « club journal ». Sorti de l’école de journalisme en novembre 1985, je suis affecté a l’Unité de télévision qui deviendra quelques mois plus tard, la Cameroon Television (CTV). De 1987 à 1989, c’est avec un enthousiasme certain que j’exerce ce métier, tout en gravissant divers échelons en termes de grades et de fonctions:

  • Chef de service adjoint des programmes provinciaux;
  • Chef de service adjoint de la documentation;
  • Chef de service des magazines;
  • Chef de service à la brigade des reportages spéciaux;
  • En 1997, grade de Grand Reporter avec rang et prérogatives de sous-directeur de l’administration centrale.
  • An 2000, accession au prestigieux grade d’éditorialiste avec rang et prérogatives de Directeur de l’administration Centrale;
  • Chef de la cellule des reportages présidentiels à la Brigade des reportages spéciaux;

An 2005, Chef de la Division(Directeur) des reportages spéciaux. A la faveur d’un Décret présidentiel en Mars 2006, je suis nommé Conseiller Technique / Chef de la Cellule de Communication au Cabinet Civil de la Présidence de la République.
Avril 2007, à la suite d’un second Décret présidentiel, je suis nommé Directeur Adjoint du Cabinet Civil de la Présidence de la République. C’est une véritable école de la vie que d’avoir le privilège de travailler aux côtés du Président de la République. Mon engagement professionnel se résume dans ce triptyque : HUMILITÉ – DÉVOUEMENT – LOYAUTÉ.

Pour le compte de la Société de Presse et d’éditions du Cameroun (SOPECAM), j’assume la responsabilité de Président du Conseil d’administration suite au Décret présidentiel du 18 juin 2009. Il s’agit, de concert avec les autres administrateurs, d’exercer un contrôle permanent sur l’ensemble de la gestion de cette entreprise hautement stratégique de l’Etat du Cameroun.

Parallèlement à ma passion pour le journalisme, mes convictions me poussent à m’engager fièrement en politique, et notamment au sein du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. Mon militantisme engagé me vaut aujourd’hui d’être membre suppléant du Comité Central du RDPC. Par ailleurs, animé par le souci de voir se développer ma terre natale, je suis aussi Président du Comité de Développement du Canton Maka Bebend (Nkoul Bebend regroupant les arrondissements d’Abong-Mbang, Atok et Mindourou dans le Département du Haut-Nyong, Région de l’Est).

Vie de famille
Je suis aussi et avant tout un époux et un père de famille absolument conscient de mon rôle. Ma première passion dans la vie c’est MA FAMILLE. Une famille unie et soudée. Je remercie le Seigneur de m’avoir donné une compagne douce et digne au sens noble, profond et sincère: Christine Solange LE nee Koungou Ada, avec qui je fais le chemin de la vie depuis cette inoubliable journée du 08 avril 1989. Par la grâce du seigneur, nous sommes heureux d’avoir quatre adorables enfants. Deux filles (Catherine Laure et Julia Christina Carmen), et deux garçons (Didier Pascal et Yvan Cédric) que nous nous efforçons d’élever selon les préceptes de nos traditions africaines, tout en les préparant aux réalités et difficultés du monde moderne. Tous, ensemble, nous formons le C.6 (Club des 6). J’adore cette ambiance familiale chaleureuse et conviviale. Étant le fils unique à ma mère dont je ne saurai être suffisamment reconnaissant pour les énormes sacrifices consentis pour faire de moi l’homme que je suis aujourd’hui, dans un contexte où l’abondance des richesses était ce qui manquait le plus. Je suis tout aussi reconnaissant à mon père que le seigneur a rappelé à lui, le 10 juin 2007. Je peux aussi naturellement compter sur mes demi-frères et demi-soeurs, avec lesquels je partage une relation fraternelle depuis notre tendre enfance, faite de soutien et de respect mutuels.

Distinctions honorifiques

Au Cameroun:

  • Chevalier de l’Ordre National de la Valeur.
  • Officier de l’Ordre National de la Valeur
  • Commandeur de l’Ordre National de la Valeur
  • Grand Officier de l’Ordre National de la Valeur.

A l’étranger:

  • Commandeur de l’ordre du Mérite de la République Italienne (27.07.2016)